Faites la sieste : pourquoi, quand, comment

26 mars 2020

L’avantage du confinement, c’est qu’on a le temps d’écrire ! Et de dormir… Alors chez Kab’inn on s’est dit que c’était l’occasion de vous parler de la sieste et de ses bienfaits !

Et oui, nous n’avons pas la chance d’avoir la sieste au patrimoine national (contrairement à d’autres chanceux) et on se plaint souvent de ne pas pouvoir faire de sieste au travail sous peine d’être à jamais considéré comme un fainéant. Mais là d’une vous êtes à la maison, et donc personne vous jugera, et de deux, on vous donne tous les arguments à imprimer et à apporter dès votre retour au boulot !

Tout le monde aime faire la sieste, n’est-ce pas ? (Si ce n’est pas votre cas, c’est que vous avez moins de 30 ans et vous avez de la chance) Surtout cette sieste post-déjeuner, quand on se sent lourd, fatigué, incapable de se remettre à travailler. Et plutôt que de faire semblant de travailler, autant faire une sieste productive.


D’abord, quand et comment ?

Les pros de la sieste nous diront que le moment idéal pour un repos mérité est en général 6 à 8 heures après le réveil, et forcément le fait d’avoir mangé va impacter votre rythme cardiaque et accentuer ce besoin. Il est donc conseillé de faire sa sieste entre 13h et 15h (mais pas pour 2 heures…). Si vous avez un doute, soyons plus directs : faites une sieste quand vous vous sentez lourd(e) et fatigué(e).

Pas besoin de demander un lit à votre patron, ce ne serait pas raisonnable. Votre chaise de bureau fera très bien l’affaire, n’importe quelle chaise d’ailleurs, votre voiture aussi, bref, n’importe où où vous pouvez vous asseoir ou vous allongez confortablement. L’important est de trouver un endroit calme (bon courage à ceux qui sont confinés avec leurs enfants !)

Faire la sieste, ça s’apprend ! Il est possible qu’au début vous n’arriviez pas à fermer l’oeil, ensuite vous y arriverez mais un milliard de pensées vous empêcheront de « laisser aller », mais après plusieurs tentatives vous verrez, vous vous assoupirez et vous demanderez même si vous avez dormi ou non : c’est le premier succès !


Ensuite, combien de temps ?

Je ne suis pas scientifique, vous trouverez tout un tas d’articles qui calculent à la seconde près la longueur de la sieste idéale. Et ça va de 20 minutes à 90 minutes, selon nos besoins, notre métabolisme, etc. Si vous avez besoin de débloquer la créativité de votre cerveau, alors il faudrait une sieste de 90 minutes, mais c’est plus difficile à justifier au travail… Du coup pour ne pas prodiguer de mauvais conseils, je partage mon expérience : une sieste entre 20 et 30 minutes est idéale car elle me  procure l’énergie dont j’ai besoin pour l’après-midi, elle me permet vraiment de m’assoupir, sans avoir le temps de rentrer dans un sommeil plus profond dont il sera plus dur de sortir. Entre 20 et 30 minutes, vous restez plus ou moins conscient et alerte (désolé pour les mots non scientifiques), vous vous réveillez facilement et n’avez aucune difficulté à retourner travailler (à moins que vous ayez 1000 cellules Excel à remplir après, mais là c’est pas la faute de la sieste). Si besoin, pour ne pas stresser à l’idée de ne pas vous réveiller, mettez une alarme pour un réveil après 30 minutes.


D’autres petits conseils de fans de sieste :

Si votre cerveau n’arrête pas de cogiter, pensez à une rapide séance de respiration avant d’essayer de vous endormir. Comme une séance de méditation : inspirez profondément par le nez, bloquez votre respiration quelques secondes, et expirez lentement. Répétez plusieurs fois, restez concentrer sur votre respiration, laissez votre corps se détendre à chaque expiration. Et voilà.

La sieste-café : si vous avez besoin de votre café après votre déjeuner, pas de problème : prenez le juste avant votre sieste, la caféine met 20 minutes à faire effet, elle ne viendra pas perturber votre sommeil mais vous aidera en revanche à en sortir, comme une alarme naturelle.

Si vous souhaitez devenir un pro de la sieste, il faut agir comme un pro et donc il faut vous équipez. Ainsi le matin pensez à prendre votre kit de vol : bandeau sur les yeux, coussin pour reposer votre cou, boules Quies. N’ayez pas peur du ridicule, vos collègues vous envierons rapidement.

Et si malgré tout ça vous n’arrivez pas à dormir, sachez que simplement ne rien faire et fermer les yeux quelques minutes vous fera déjà beaucoup de bien !

Un avis, un commentaire ?

On vous écoute !
Nous contacter
« Collectionnez les moments, pas les choses. »
Paulo Coelho

Suivez l'aventure kab'inn.

Recevez votre dose d'inspiration avec la newsletter kab'inn.
Promis, on utilisera votre email à aucune autre fin.

Merci ! Vous êtes génial(e) ! On revient vite vers vous avec des nouvelles :)
Oops ! Il y a apparemment un petit problème :( Ca vous dérange de réessayer ?