Retour sur une première année hors norme pour une maison hors-normes

07 juin 2020

Nous présentions Kab’inn il y a quelques mois. Comme je le disais alors, l’idée de Kab’inn, elle, est née il y a presque trois ans, lorsque j’ai voulu construire mon échappée-belle dans la nature. Mais le projet professionnel et l’aventure Kab’inn ont été officiellement lancés il y a un an. Je démissionnais alors d’un job éreintant pour lequel je ne trouvais plus ni motivation, ni sens. Je prenais quelques semaines de repos, rentrais en Bretagne me ressourcer auprès de ma famille, d’une belle région et de choses simples (si une pêche au homard sur une l’Ile de Molène peut être considérée comme tel :)).
Départ pour la pêche au homard sous le soleil breton
Comme tout entrepreneur qui ne sait pas trop par où commencer, je décidais de démarrer par la partie « fun » : trouver un nom pour mon projet, un code couleur, un style de communication. Je m’inspirais de nombreux projets d’autres courageux qui se sont lancés dans une aventure similaire. Le nom kab’inn est venu naturellement, mon idée première étant alors d’installer quelques cabines (kab’) « perdues » dans la nature, mais avec tout le confort d’un hôtel (inn). Je me confrontais cependant à la réglementation avec laquelle je me familiarisais peu à peu, les difficultés d’installer une tiny-house sur une zone naturelle, non-constructible. Rapidement j’ai partagé mon idée, ma conviction de la nécessité d’une telle échappée, d’avoir un endroit où se cacher, où fuir la frénésie et de la pression de nos quotidiens, dans un contexte où le burnout devient chose commune. Je voulais absolument promouvoir cet état d’esprit tiny et déconnexion, ce nouveau mode de vie qui va au-delà d’un simple weekend, au plus grand nombre, en faisant de la tiny-house non pas une « fin », mais un « moyen » d’accéder à des valeurs que j’imprégnais doucement dans mon nouveau quotidien : sobriété, minimalisme, écologie, nature. Et comme toujours en ce qui me concerne, j’ai voulu me différencier, apporter à kab’inn des éléments distinctifs et innovants pour ne pas simplement suivre une tendance : un design moderne, un aménagement fonctionnel et minimaliste inspiré des traditions japonaises.
Evolution des logos de kab’inn, entre autres !
Avec Hristina, que j’avais rencontrée pour mon projet personnel, nous travaillons ainsi pendant plusieurs mois sur un design et une architecture minimalistes mais néanmoins exigeants, innovants et ainsi complexes à réaliser. Nous souhaitons tous deux faire bouger les lignes, changer un peu les codes d’un mouvement trop statique, qui n’emportera pas le plus grand nombre s’il ne s’adapte pas en proposant plusieurs façons de devenir « tiny ». De nombreuses idées folles devront être mises de côté, du moins pour ce premier modèle, mais lorsque nous validons le design du modèle Kab’inn Joy après de nombreuses heures de travail, nous sommes impatients de le voir réalisé. Le stress s’invite lui aussi dans la partie car il ne s’annonce pas facile à construire, nous avons des contraintes de budget et de temps que nous voulons garder pour proposer une tiny-house innovante à un prix abordable et concurrentiel, livrée rapidement et clés en mains. Nous avons le goût du challenge et les premiers pas sont rapides, on peut vite s’imaginer le résultat et il va être plus impressionnant que ce que l’on imaginait.
Quand on réalise que ce n’est pas si « tiny »…
Hristina, Ivelin et l’équipe sont concentrés sur la fabrication de cet ovni-tiny. Avec Stéphanie qui devient ambassadrice de Kab’inn avec son surplus de motivation et d’idées à partager, nous travaillons sur une première communication. Logo, site web, réseaux sociaux, blog, on se lance dans un bain que l’on connaît mais dans des métiers à des années lumières de celui de kab’inn. C’est un vrai plaisir de présenter un projet à « nous », dans lequel nous croyons, qui a du sens. En même temps nous sommes particulièrement anxieux : ne sommes-nous pas fous de tout investir dans un tel projet ? Est-ce que c’est parce qu’on adhère que tout le monde va adhérer ?
Le premier post, ça fait quelque chose !
Les premiers retours sont positifs. Nos premiers « followers » (vous certainement !) sont enthousiastes et impatients de voir le résultat final, ils suivent avec nous la fabrication de la première kab’inn joy. Portant par cet élan nous décidons de voir grand et de participer à la Foire de Paris, plus grande foire d’Europe, qui présente les dernières innovations en termes d’habitat. Nous prévoyons de ne pas venir les mains vides : nous y serons avec la première kab’inn ! Nous sommes considérés comme l’un des « projets pépites » de la Foire, Capital de M6 nous appelle pour venir nous voir et nous suivre jusqu’à la Foire. Nous sommes comme des gamins ! Et puis la crise du coronavirus vient nous frapper, comme tout le monde. Nos plans sont rapidement douchés, la fabrication est presque à l’arrêt, nos fournisseurs dans l’incapacité de nous livrer, la Foire annulée, les médias ont la tête ailleurs. Nous devons financer cette pause imprévue, pas facile pour une jeune entreprise.
On essaie de garder notre humour, c’est important pour traverser la crise !
Mais nous ne perdons pas notre motivation, elle reste même sans faille ! Nous devons « simplement » rester patients. Un tel projet demande, crise ou pas crise, beaucoup de détermination et de sang froid pour fonctionner. Alors comme d’autres touchés par la crise, nous nous adaptons : plutôt que de venir quelques jours à la Foire de Paris nous décidons de nous installer en Bourgogne pour proposer la première kab’inn à la visite, 365 jours par an. Hristina et Ivelin adaptent la production, trouverons des alternatives à chaque difficulté. Quant à moi, au lieu de présenter le premier modèle kab’inn joy terminé pour le premier anniversaire de kab’inn, je prendrais une courte pause pour revenir par écrit sur cette première année hors norme, pour une maison hors-normes, en vous donnant rendez-vous l’année prochaine avec le sourire !

Un avis, un commentaire ?

On vous écoute !
Nous contacter
« Collectionnez les moments, pas les choses. »
Paulo Coelho

Suivez l'aventure kab'inn.

Recevez votre dose d'inspiration avec la newsletter kab'inn.
Promis, on utilisera votre email à aucune autre fin.

Merci ! Vous êtes génial(e) ! On revient vite vers vous avec des nouvelles :)
Oops ! Il y a apparemment un petit problème :( Ca vous dérange de réessayer ?